Les Secrets du nombre 19 dans le coran :

 

Les fruits de l’arbre numérique du coran ont mûri à l’écoulement des siècles. Ces fruits constituent une véritable vitamine spirituelle, un grand élément nutritif, un puissant engrais pour notre foi afin qu’elle puisse croître de toute sa force, de toute son originalité, de toute sa splendeur en enfonçant ses racines dans les profondeurs des enseignements spirituels qui représentent les éléments primitifs de son enrichissement et de son élévation. Si le coran livre éloquent et divin semble résister aux attaques illégitimes et stériles depuis des siècles c’est que non seulement elle exprime une tonalité littéraire très forte mais aussi chacun de ces versets obéis à un ordre parfait et se voue à une place bien déterminée. L’univers mathématique du coran est  le flambeau d’une vérité qui démontre de façon claire l’origine surhumaine du livre.

Le coran est-il un livre de miracle, est-il la parole pure de Dieu mot par mot, détient une science occulte surhumaine, à t-il connu le poids du temps pour le frelaté dans sa langue originelle, et dans sa traversée vertigineuse du siècle des générations et des civilisations ? Voilà devant vous, des preuves extraordinaires, stupéfiantes, sublimes, irréfragables, ineffables, des vérités inégalées et inégalables des plus grands secrets du coran à travers le nombre 19.

Je vous encourage de le lire de bout en bout et de le faire lire. Je vous exhorte de vous débarrassez de tous les amalgames afin de ne pas voir les choses à travers le prisme des préjugés. Ne regarder ni le prophète Muhammad psl, ni les musulmans d’aujourd’hui ou d’hier mais ce livre dans cette dimension mathématique. Comment a-t-il pu être encodé de cette manière alors que sa révélation date de plus de 1430 années ? Même la possession des outils les plus alambiqués, sophistiqués ne permettraient pas de réaliser un tel chef-d’œuvre.  

Dans la sourate 74 qui fait mention du nombre 19, Dieu attire notre attention sur un verset principal, le verset 31. Tous les versets de cette sourate sont courtes voir très courtes à l'exception d'un seul verset, le verset 31 qui définit le nombre 19 en disant que ce nombre est un rappel pour les Hommes. 

 

 26 PREUVES MATHEMATIQUES DU CORAN

 

 1 - Le premier verset du coran est la basmalla " Au Nom de Dieu le Très-Miséricordieux le Tout-Miséricordieux" cette formule est composée de 19 lettres en arabe. Et il comporte 26 voyelles en français...


2 - La plus part des éléments qui sont publiés sur ce site sont vérifiables même par celui qui n’a jamais parlé arabe dans sa vie. Le coran comporte 114 sourates ou chapitres, le nombre 114 est un multiple de 19 c’est l’image de 6x19 indiquant la sourate 6 verset 19 « Dis : "Qu'y a-t-il de plus grand en fait de témoignage? " Dis : " Allah est témoin entre moi et vous; et ce Coran (114 sourates)  m'a été révélé pour que je vous avertisse, par sa voie, vous et tous ceux qu'il atteindra." Est-ce vous vraiment qui attestez qu'il y ait avec Allah d'autres divinités? Dis : "Je n'atteste pas". Dis [aussi]: "Il n'y a qu'une Divinité Unique. Et moi, je désavoue ce que vous (Lui) associez"»

 

3 - Les 5 premiers versets du chapitre 96 furent les premiers révélés au Prophète, ils sont constitués de 19 mots. Cette sourate est la première sourate dans l’ordre chronologique,  elle commence par le verbe lire, comme si Dieu voulait nous indiquer un signe linguistique caché à l'intérieur de cette Sourate. En effet, quand on récite cette Sourate en arabe les lèvres supérieures et inférieures se touchent 26 fois « Ne lui avons Nous pas assigné deux yeux, et une langue et deux lèvres? Ne l'avons-Nous pas guidé aux deux voies. »90/8 à 10.


4 - Les 19 mots de cette première révélation coranique sont formés de 76 (19x4) lettres en arabe.


5 - La sourate 96 est la première révélée au Prophète. Elle est composée de 19 versets et se situe à la 19ième position en comptant à partir de la fin du coran.


7 - Cette sourate 96 est constitué de 285 (19x15) lettres en arabe.


8 - Le chapitre 110 « Le secours » est le dernier qui fut révélé au Prophète, et il comporte 19 mots.


9 - Le premier verset du chapitre 110 « Lorsque vient le secours de Dieu ainsi que la victoire » (fin de la révélation) comporte 19 lettres en arabe et 45 en français. La différence de ces deux nombres vaut 26.

 

10 - Le nombre de versets dans tout le coran 6236 versets n’est pas divisible par 19. Mais posons nous la question pourquoi cette indivisibilité? Cela veut-il dire que le nombre 19 ne corrobore pas le nombre de verset du coran? Cette indivisibilité a contraint certains érudits à croire que le coran a été pour peu altérer au cours des siècles par la suppression ou l'ajout d'un ou de deux versets n'ayant pas une source divine. Partant du principe qu’il n’y a pas de quantité négligeable dans le coran, il faut se faire à l'idée que le coran est béni et protégé de et qu’il ne contient aucune erreur, même si nous ne pouvons pas saisir  des fois l'insaisissable, le fil conducteur qui relie les éléments tout a une raison d'être. En voici une preuve latente et numérique.

 

Si on divise le nombre de verset du coran 6236 versets par 19 on trouve exactement 328 avec un reste égal à 4. Qu'est-ce que cela veut dire?

 

Le secret ici est que si on réunit ces deux nombres 328 et 4 dans l’ordre croissant c’est à dire du plus petit au plus grand nombre on aura exactement 2348 qui est le nombre de versets dans les 19 premières sourates du coran.

 

11- Les 5 prières journalières ont été reparties en des moments bien déterminés de l’aube jusqu'à la nuit. Elles s’accomplissent par des actes de génuflexions physiques c’est à dire par l’inclination et par la prosternation.  

La première est celle de l’aube elle s’effectue environ deux heures avant le lever du soleil et elle est composée de 2 unités de prières couramment appelées Rakats.La deuxième prière est celle de la mi-journée elle est composée de 4 Rakats, la troisième prière est celle de l’après midi elle est aussi composée de 4 Rakats.  La quatrième prière est composée quant à elle de 3 Rakats et elle s’effectue pendant le coucher du soleil, et en fin la cinquième, 4 Rakats, s’effectue une fois la nuit tombée, sa période d’accomplissement dure presque toute la nuit.

Les ingrédients numériques de la prière sont donc 24434. Quand on procède à l’analyse de ces cinq prières 24434 on voit qu’elles renferment des secrets extraordinaires et  leurs jonctions  sont un multiple de 19 l’image de 19x1286.

 

12 – Ces cinq prières quotidiennes cachent encore le nombre 19 Comment ? Quand on fait la différence des trois derniers nombres aux trois premiers nombres de 24434 on obtient : 434 – 244 = 190 c'est-à-dire 19 si on supprime de zéro. Le nombre 190 est aussi la somme successive de tous les nombres allant de 1 à 19.

 

13 - En classant 24434 dans l’ordre croissant c’est à dire du plus petit au plus grand on obtient 23444 ce chiffre n’est pas divisible par 19. Mais si on le prend sous la forme :

 

2344 + 4 = 2348.

 

On découvre après comptage que ce résultat 2348 est le nombre de versets dans les 19 premières sourates du coran. Ceci constitue une vérité numérique prouvant l’authenticité du coran que chacun peut vérifier. Qui pouvait imaginer que le nombre de verset dans les 19 premières sourates du coran était dissimulé dans les cinq prières quotidiennes ?

 

14 – Le coran comporte 114 sourates ou chapitres. Le nombre 114 est composé de trois nombres 1, 1 et 4. La référence coranique des ces trois nombres est l’équivalent de la sourate 1, encore de la sourate 1 et de la sourate 4.

 

-La sourate 1 à 7 versets

-La sourate 1 à 7 versets

-La sourate 4 à 176 versets

 

 Quand on fait la somme de versets de ces sourates on trouve 190 c'est-à-dire 19.

 

15 – Le nombre de versets dans les 19 premières sourates du coran est de 2348. Ce nombre confirme également le nombre de sourates que contient le coran (114) sous la forme suivante :

 

En faisant la différence des trois derniers nombres aux trois premiers nombres de 2348 on aura : 348 – 234 =   114   le nombre de chapitre du Coran.

 

16 - Si on divisait le nombre de versets dans les 19 premières sourates du coran 2348 par 19 on trouve exactement un reste égal à 11 avec un quotient de 123. C'est l'interprétation de la sourate 11 avec ses 123 versets. Et au début de cette sourate voilà ce que Dieu dit « Alif, Lam, Ra. C’est un livre dont les versets sont parfaits en style et en sens, émanant d’un sage. Parfaitement connaisseur. »

 

17 - Parmi les 114 sourates du coran 85 sourates sont venues sans être couronnées par des caractères alphabétiques placés devant elles. Des recherches ont révélé que ces deux nombres 114 et 85 cachent les cinq prières quotidiennes. Comment ? Si on fait joindre ces deux nombres en ne prenant qu’une seule fois chaque nombre on aura 1485.

 

Le miracle ici est que si on déduit maintenant 114 et 85 de 1485 et qu’on le multiplie par 19 on trouve les cinq prières quotidiennes, c’est l’image de :

 

(1485 – 114 – 85) x 19 = 2 4 4 3 4 

 

Le nombre de versets des 85 sourates qui ne commencent pas par des initiales alphabétiques est de 3493 versets 3+4+9+3 = 19.

 

18 -Parmi les 114 sourates du coran 29 sourates sont venues avec des étranges caractères alphabétiques placés devant elles. Des recherches ont révélé que ces des deux nombres 114 et 29 cachent à leur tour les cinq prières quotidiennes. Si on rassemble ces deux nombres en ne prenant qu’une seule fois chaque nombre on aura 1429.

 

Le miracle ici est que si on déduit maintenant 114 et 29 de 1429 et qu’on le multiplie par 19 on trouvera toujours les cinq prières quotidiennes c’est l’image :

 

(1429 – 114 – 29) x 19 = 2 4 4 3 4

 

Ceci nous montre avec clarté que les prières que nous accomplissons par jour ne souffrent d’aucune altération ou modification et que pour rentrer en contact avec Dieu il faut passer corporellement par cette table numérique prescrite par Dieu lui-même. Je rappelle encore que le Prophète Muhammad (psl) à quitter ce bas monde le 8 juin 632. L’addition linéaire de ces nombres nous donne 8 + 6 + 3 + 2 = 19, et le mois de juin est le sixième mois de l’année si on multiplie 19 par 6 on trouve 114 le nombre de Sourate du coran que le prophète  a reçu.

 

19 - Les nombres 29 et 85 jouent ainsi un rôle important dans l’architecture numérique du coran. La sourate 29 à 69 versets et la sourate 85 a 22 versets. L’addition linéaire de ces deux nombres de versets 22 et 69 vaut 19.

 

20 -  La seule sourate indispensable à la prière est la sourate 1 « L’ouverture ». En récitant cette sourate dans la langue arabe les lèvres supérieures et inférieures se touchent 19 fois.

 

21 Le Coran mentionne 30 différents nombres entiers : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 19, 20, 30, 40, 50, 60, 70, 80, 99, 100, 200, 300, 1000, 2000, 3000, 5000, 50 000 et 100 000.
La somme de ces nombres est de 162 146  soit 19 x 8534

 

22 - Dieu a mentionné le nombre 19 au verset 30 de la sourate 74. Quand on compte le nombre de verset à partir de ce verset 30 jusqu’à la fin du coran on dénombre exactement 741 versets, l’image 19x39.

 

23 - Le nombre de versets dans les 19 dernières sourates du coran est de 130 versets. Ce nombre n’est pas divisible par 19 mais par 26 et c’est l’image de 26x5. Le secret ici est qu’après observation on découvre que Dieu a mentionné le nombre 19 exactement 26 versets avant la fin de la sourate qui le  mentionne c'est-à-dire  la sourate 74.

 

24 - La sourate 26 à 227 versets 2+6+2+2+7=19.

 

25 - La sourate qui mentionne le nombre 19 est la sourate 74, composée de 56 versets et occupant l’ordre chronologique 4. La somme linéaire de ces nombres vaut encore 7+4+5+6+4 = 26.

 

26 - Les sourates ayant un numéro de classement divisibles par 19 sont les sourates 19, 38, 57, 76, 95, 114. La somme de versets de ces sourates en incluant la basmalla est égale à 266 l’image de 19x14.

 

Le coran est un jardin numérique luxuriant, portant la signature de Dieu, son miracle est permanent et universel. Ce n’est pas l’œuvre d’un prestidigitateur ou d’un mathématicien chevronné encore moins d’un devin. C’est l’album des hommes thaumaturges qui ont bouleversé le cours de l’histoire. Ces enseignements nous montrent à quel point les prières que nous accomplissons sont restées inamovibles. Ce n’est ni une invention ni un leurre que le nombre 19 soit si profondément lié à la prière. L’une des définitions avancées dans le corpus coranique concernant ce nombre est qu’il symbolise le nombre de gardien de Sakar « L’enfer » cité au verset 26. Le jour de la rétribution les habitants du paradis demanderont aux habitants de Sakar « Qu'est-ce qui vous a acheminés à Sakar ? ». Ils citeront quatre différentes raisons. La première est la prière, la deuxième la zakat. La troisième, tenir des conversations frivoles, renier les versets divins avec entêtement, associé à Dieu des divinités, et la quatrième c’est de traiter le jour de la rétribution de mensonge, réfuté le jugement dernier, l’existence des anges, le paradis, l’enfer etc. « Qu’est-ce qui vous a acheminés à Sakar ? Ils diront : "Nous n'étions pas de ceux qui faisaient la Salat, et nous ne nourrissions pas le pauvre, et nous nous associons à ceux qui tenaient des conversations futiles, et nous traitions de mensonge le jour de la Rétribution, »74:42 à 46

 

 « Dis : "Mon Seigneur ne se souciera pas de vous sans votre prière; mais vous avez démenti (le Prophète). Votre [châtiment] sera inévitable et permanent. »25/77

 

 « C’est vers ton Seigneur, ce jour-là que tu seras conduit. Mais il n'a ni cru, ni fait la Salat; par contre, il a démenti et tourné le dos, puis il s'en est allé vers sa famille,marchant avec orgueil »75/30 à 33

 

 « O mes serviteurs qui avaient cru ! Ma terre est bien vaste adorez--moi donc ! »29 : 56